• Avant, pour allumer la télévision, on appuyait sur un bouton "marche/arrêt" situé sur le poste... Avant, pour changer de chaine, on appuyait aussi sur un bouton du poste ou bien sur les touches de la télécommande.

    Aujourd'hui, pour avoir la télévision, il faut deux télécommandes : la première pour l'appareil en lui-même, la deuxième pour le décodeur du fournisseur d'accès Internet.

    Avant, quand on avait un soucis, on appelait le réparateur. Il fallait fixer un rendez-vous. Aujourd'hui, je reconnais que c'est plus simple en apparence : on appelle l'opérateur, et, en principe, le problème est réglé à distance.

    Je dis bien "en principe", car, en ce moment, je me bat avec mon fournisseur d'accès Internet depuis des mois pour qu'enfin mon problème de "débit" soit réglé....

    Hier, j'apprends que cela vient de mon décodeur ; Aujourd'hui, je viens d'apprendre l'existence d'un test pour voir ce qui cloche dans ma box (et oui, j'apprends tout les jours, ces temps-ci !)...

    Bref, en ce moment, je n'ai toujours pas réglé mon problème, car après avoir effectué le test en question (il faut le faire 3 fois apparemment), je n'ai toujours pas compris s'il était concluant ou non !

    Je crois que mon problème en vérité, c'est que je ne suis pas diplômée du M I T ou d'une quelconque haute école de technologie informatique. J'ai une intelligence moyenne, j'ai une vitesse de frappe sur clavier assez médiocre, et j'ai - très souvent - du mal à comprendre les indications données au téléphone par les techniciens de mon F.A.I.

    Bref, je suis sans doute une "mauvaise cliente" pour les fournisseurs d'accès internet. Non, qu'est-ce que je raconte ? Au contraire, je suis une bonne cliente : si j'avais des connaissances requises, j'aurais depuis longtemps trouvé la cause de mon problème et j'y aurais remédié... Je serais devenue un danger pour les FAI qui ne supportent pas qu'on comprennent à quel point ils peuvent nous berner et nous faire avaler n'importe quoi....

    Bref, avant, il y avait la télévision avec 6 chaines... Aujourd'hui, nous avons Internet et les "bouquets", et surtout, nous avons une multitude de parasites qui gagnent leurs primes simplement en restant assis dans un "pole téléphonique" à nous raconter n'importe quoi du moment qu'on reste abonné...

    Et vous savez quoi ? Cette superbe "escroquerie à l'abonnement" est déclinable à l'infinie : téléphonie mobile, SAV divers, achats par Internet...

     

    Google Bookmarks

    6 commentaires
  • Facebook a 10 ans !Je suis sur facebook depuis environs trois ans, mais, hormis quelques "partages" de photos d'animaux et des infos qui me tiennent à coeur, je ne mets plus guère de choses sur mon "mur".

    Avant de créer Anachronic Blog,  j'y écrivais aussi les critiques de films .

    J'étais abonnée à des pages... Pour ceux qui ne connaissent pas, une "page" est un site interactif où l'on peut poster des photos et/ou des commentaires.

    J'ai donc suivi des pages consacrées à la nostalgie des années 70 et 80 : les horribles papiers peints, la vaisselle orange, les DA et séries TV... Bref, j'y retrouvais les plaisirs (ou les cauchemars) de mon enfance et de mon adolescence. Cela m'a amusé un temps...

    Il y avait aussi des pages d'humour, et une page antifachiste que j'aimai bien jusqu'à ce que... je me rende compte que son admin utilisait les mêmes méthodes que ceux qu'il était censé combattre : photomontages, phrases sorties de leur contexte, contre-vérité. On ne peux prétendre agir contre la bêtise humaine en se rabaissant au niveau des cons.

    Bref, tout ce blabla pour dire que facebook m'ennuie parfois : les mêmes photos, les blagues et les informations reviennent constamment, certains "amis" étalent leur vie...

    Il y a quelques jours, il m'était demandé de rajouter mon numéro de téléphone dans mes "informations personnelles"... Déjà que je refuse d'y mettre mon adresse ! Dans le même genre d'idée, je ne veux pas qu'il y ai ma tronche sur le Net. Ma vie privée, j'y tiens. Il y a assez de cinglés comme ça sur les réseaux sociaux...

    En parlant de cinglés, deux affaires récentes impliquant facebook ont fait le "buzz", comme on dit : à une semaine d'écart, des abrutis se sont filmé en train de maltraiter qui un chat, qui un handicapé mental. Voici la preuve, s'il en est besoin, qu'Internet attire les plus bas instincts de l'homme. Pourtant, et c'est paradoxal, c'est en voyant ces vidéos que les gens ont réagis, qu'ils ont protestés en masse et ont signalé ces comportements déviants.

    Reste la question : si Internet (et donc les réseaux sociaux) n'existait pas, est-ce que ces abrutis auraient eu l'idée de torturer un animal ou un handicapé ? En d'autres termes, Internet est-il la cause ou l'un des symptômes d'une société malade?...

    Allez, bon anniversaire quand même, cul de chèvre !

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Je sais bien que sur Internet, le mot "amitié" est quelque peu galvaudé ; néanmoins, j'estime avoir de la chance  : les amis qui fréquentent mes blogs sont fidèles et sympathiques.

    Même s'il y a de - rares - dissentions entre nous, je n'ai pas à me plaindre, et si l'un d'entre eux est absent depuis longtemps, je m'arrange pour prendre de ses nouvelles : pour moi, l'amitié, même sur Internet, n'a rien de "virtuelle" !

    Google Bookmarks

    6 commentaires
  • Depuis 3 jours, j'ai mon ordinateur portable !

    Si j'apprécie de ne plus être tributaire de l'ordinateur familial, au milieu du bruit et du mouvement, d'autres problèmes se présentent à moi :

    D'abord, je n'ai pas encore compris certaines subtilités de mon nouvel outil de travail ; ensuite, j'ai quelques dificultés à utiliser cette plaquette qui remplace la souris ;  en attendant de me procurer une souris normale, il est néanmoins interessant de se confronter à une nouvelle façon de faire !

    Pour le moment, l'écriture de mes posts prend plus de temps que prévu, et je suis obligée de revenir sur l'ordi du salon pour ajouter éventuellement des photos (je n'ai pas encore réussit à transferer mes dossiers sur mon portable).

    Mais bientôt, assurément, je retrouverai mon rythme.

    Google Bookmarks

    8 commentaires
  • Lorsque j'étais petite, j'étais d'une naïveté qui confinait à l'idiotie totale : je croyais tout ce qu'on me disait, et je me trouvais souvent le "dindon de la farce".

    Aujourd'hui, bien sûr, je ne suis plus si bêta. Mais bien avant de me lancer sur Internet, j'entendais toutes sortes d'histoires sur les dangers du Web, du coup, maintenant je pêche par excès de zèle : si j'achète sur Amazon, je me méfie de tout site de vente par correspondance domicilié à l'étranger, par exemple. Et bien entendu, je fuis comme la peste les "appli" et les jeux en ligne.

    Ai-je tort ? Toujours est-il qu'il y a de nombreux coins et recoins d'Internet que je n'ai pas encore exploré, par crainte des mauvaises surprises...

    Google Bookmarks

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique