• Queen

    Londres, fin des années 60. Le guitariste Bryan May et le batteur Roger Taylor font partie du groupe "Smile", mené par le bassiste et chanteur Tim Staffell. De son côté, Farrokh "Freddie" Bulsara, ami de Staffell, est leader de différentes formations rock comme "Ibex".

    QueenEn 1970, Tim Staffell quitte "Smile". May et Taylor songent à dissoudre le groupe, mais Freddie, à qui Tim a proposé de le remplacer, les convainc de continuer l'aventure. Il propose également un nouveau nom : "Queen", à la fois pompeux et irrévérencieux (en argot britannique, "queen" désigne un homosexuel). Dans le même temps, le chanteur change de nom et se fait désormais appeler Freddie Mercury.

    Le nouveau groupe auditionne différents bassistes avant d'arrêter son choix sur John Deacon en février 1971.

    Après avoir tourné dans différentes boites de nuit, Queen signe en 1973 chez "EMI" et enregistre un premier album. Composé de morceaux de rock progressif, "Queen" se vent mal malgré de bonnes critiques.

    Le deuxième album, titré "Queen II" contribue au début du succès du groupe en se classant 5ème des meilleures ventes, tandis que le single "Seven Seas of Rhye" obtient la 10ème place au hit-parade anglais.

    Une communauté de fans se constitue durant cette période.

    En 1974 c'est la sortie du troisième album, "Sheer Heart Attck", qui va bien se vendre non seulement au Royaume-Unis mais aussi en Europe et aux U.S.A. Le groupe se détache du rock progressif et offre un mélange de styles : music-hall, Ragtime, Heavy Metal et même musique "Caraïbe".

    "A Night at The Opera", sorti en 1975, est l'album le plus cher produit à l'époque. Parmi les morceaux, "Bohemian Rhapsody", nécessitera trois semaines de travail en studio, et atteint la 1ère place des "charts" dès sa sortie en single, malgré une durée exceptionnelle de plus de 6 minutes. Il restera au sommet des ventes pendant 9 semaines consécutives.

    En 1976 sort le cinquième album de Queen, intitulé "A Day at The Race". Il se vent moins bien malgré de bonnes critiques. La même année, le groupe se produit gratuitement à Hyde Park ; selon les estimations, entre 150 000 et 200 000 spectateurs y assistent.

    QueenL'album suivant, "News of The World", sort en 1977 et essuie des critiques. Il deviendra néanmoins au fil du temps un classique du style "Hard Rock" des années 70. Deux titres en particulier, "We Will Rock You" (composé par Bryan May) et "We Are the Champions" (de Freddie Mercury) deviendront des hymnes sportifs dans le monde entier. Par ailleurs, c'est cet album et ces deux chansons qui feront connaitre "Queen" en France.

    En 1978, l'album "Jazz" est un succès commercial malgré les critiques négatives des journaux spécialisés, notamment "Rolling Stone".

    Pour la promotion du 45 T comportant les titres "Fat Bottomed Girls" et "Bicycle Race", le groupe investit Wimbledon et y fait venir 50 femmes nues roulant à vélo autour du stade. Les images seront utilisées pour le clip de "Bohemian Rhapsody" mais ne passeront pas la censure du Royaume-Unis. Par ailleurs, la société qui avait loué les vélos demandera au groupe de rembourser les selles !

    Queen

    En 1980, le groupe utilise pour la première fois un synthétiseur pour certains morceaux de l'album "The Game". Deux titres vont se détacher de l'ensemble : "Crazy Little Thing Called Love" (écrit par John Deacon) et "Another Bites the Dust".

    C'est d'ailleurs durant cette année-là que sort la première compilation, "Queen Greatest Hits", qui couvre la période 1974-1980. Cet album sera numéro 1 des ventes en Angleterre durant presque 10 ans !

    Toujours en 1980 sort également l'album "Flash Gordon", tiré du film du même nom dont Queen avait signé la B.O. Il se vent assez mal mais atteint le 10ème rang des ventes au Royaume-Unis.

    En 1981, Queen remplit les stades brésiliens de Rio de Janeiro et Saõ Paulo, devenant le premier groupe majeur anglo-saxon à se produire en Amérique du Sud.

    Le groupe enregistre ensuite l'album "Hot Space", orienté disco et funk. Il se vent moins bien que les autres et désoriente le public habituel du combo, malgré le tube "Under Pressure" auquel à participé David Bowie.

    En 1983, Queen se consacre à l'enregistrement d'un nouvel album, "The Works". Dans le même temps, les membres se lancent dans des projets solo : ainsi, Bryan May sort "Star Fleet Project", un album auquel collabore Eddie Van Halen. Il n'en faut pas plus pour lancer des rumeurs de séparation.

    "The Works" est un mélange de pop et de rock, le titre "I Want to Break Free" bénéficie d'un clip parodiant la série britannique Corronation Street.

    En 1984, le groupe se produit en Afrique du Sud au plus fort du régime de "l'apartheid". La polémique engendrée entrainera des sanctions à son égard et les membres reconnaitront plus tard avoir commis une erreur.

    Le 12 janvier 1985, en se produisant au Festival Rock de Rio devant 325 000 personnes, Queen établit un record de fréquentation lors d'un concert.

    Le 13 juillet de la même année, lors du concert "Live Aid" donné à Wembley, le groupe se taille un succès personnel qui booste la vente de ses disques.

    Dans la foulée sort le single "One Vision", signé des quatre membres réunis, tandis que Freddie Mercury lance son premier album solo, "Mr Bad Guy".

    Vient ensuite en 1986 l'album "A Kind of Magic", contenant des morceaux composés pour le film Highlander et d'autres inspirés par ce film. Les singles "A Kind of Magic", "Who Want to Live Forever ?" et "Princes of the Univers" deviennent des tubes.

    Suivra la tournée "Magic Tour" dont le point d'orgue sera constitué par deux concerts à Wembley, qui sortiront en album, en cassette VHS et plus tard en DVD sous le titre "Queen live at Wembley Stadium". Ce sera considéré comme l'ultime prestation du groupe.

    Queen

     

    En 1988 sort le single "Barcelona", duo entre Freddie Mercury et la cantatrice espagnole Montserra Caballe, enregistré en l'honneur des J.O. de Barcelone.

    Lors de la sortie de l'album "The Miracle" en 1989, Queen annonce qu'il n'y aura pas de tournée promotionnelle. Les rumeurs d'une prochaine séparation reprennent, tandis que d'autres font état de problèmes de santé de Freddie Mercury.

    "The Miracle" constitue également un changement dans le style d'écriture : jusqu'ici, les chansons étaient signées (sauf exception) de l'auteur des paroles seul (Mercury ou May le plus souvent). Cette fois, l'ensemble du groupe est crédité comme auteur.

    En novembre 1990, Queen signe avec le label Hollywood Records (filiale de Disney) pour le marché américain, tandis que EMI couvre le reste du monde. L'album "Greatest Hits" est réédité.

    En 1991 sort l'album "Inuanendo", contenant le morceau "The Show Must Go On". Le texte de cette chanson (et le fait que le clip se contente d'aligner des images d'archives du groupe) va réveiller les rumeurs sur l'état de santé du chanteur.

    Le 23 novembre de cette même année, Freddie Mercury annonce dans un communiqué qu'il est atteint du SIDA. Il décède le lendemain d'une pneumonie à l'âge de 45 ans.

    Le 20 avril 1992, le concert Freddie Mercury Tribute réunit à Wembley des dizaines de chanteurs dont Robert Plant, David Bowie, Annie Lennox, Seal, Guns'N'Roses, Elton Jones...Tous, accompagnés des membres de Queen, interprètent les tubes du groupe.

    Ce gala entrera dans le "Live Guiness des Records" comme "le plus grand concert de rock à but caritatif" et récoltera 19. 960 000 £ au profit de la lutte contre le SIDA.

    Après la disparition de Freddie Mercury, le groupe sort en 1995 un album intitulé "Made in Heaven" regroupant des cessions enregistrées en 1991 et des chansons mises de côté lors d'enregistrements précédents.

    Le bassiste John Deacon participe à l'enregistrement du single "No One But You (Only the Goods Dies Young)", puis quitte la formation.

    En 1999 sort "Greatest Hits III" qui inclue la version rap de "Another Bites the Dust" par Queen et Wyclef Jean, ainsi que la version "Somebody to Love" par George Michael et "The Show Must Go On" par Elton Jones en concert.

    De 2005 à 2009, Paul Rodgers, fondateur et ancien chanteur des groupes "Free" et "Bad Company", rejoint le combo qui prend alors le nom de "Queen + Paul Rodgers".

    Bryan May et Roger Taylor continuent de se produire sous le nom de Queen lors de concerts caritatifs avec des chanteurs différents.

    Queen

     

    Mes chansons préférées :

    - I Want to break Free

    - A Kind of Magic

    - Another Bites the Dust

    - We Will Rock You

    - Under Preasure

    - Radio GaGa

    - Bohemian Rhapsody

    - The Show Must Go On

    - Breakthru

    - Crazy Little Thing Called Love

     

     

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Mars à 09:29

    Bravo, bel article. Dommage que le film ne m'ait pas plu.

      • Vendredi 15 Mars à 10:16

        Comme j'adore QueenBohemian Rhapsody  m'a plu... hormis  les multiples gros plans sur la prothèse dentaire de Rami Malek ! (rire)

        Mais force est de constater que je n'ai aujourd'hui qu'un vague souvenir du film....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :