• La vierge dans la glace

    La vierge dans la glaceEn ce moment, je suis en train de relire les romans de la série Cadfael. J'ai eu envie de chroniquer l'un de mes préférés : La vierge dans la glace.

    «Après une accalmie, le raz de marée de la guerre civile balaya soudain la cité de Worcester aux premiers jours de novembre 1139, chassant la moitié des gens, hommes et femmes, avec leurs troupeaux et leurs charrettes, et envoya sur les routes du nord ceux qui purent fuir à temps (...)»

    Voilà comment débute l'histoire. Dans cette atmosphère de violence, deux orphelins issus d'une famille noble (une jeune fille de 17 ans et son petit frère de 13 ans), ainsi que la nonne qui les accompagnait, disparaissent.

    Lancé à leur recherche, frère Cadfael va retrouver dans un ruisseau gelé le cadavre d'une jeune femme assassinée...

    Dans cette aventure, notre moine-détective va passer beaucoup de temps à chevaucher, et se retrouvera face à son passé en la personne d'un mystérieux jeune homme venu de très loin...

    La vierge dans la glace est à mon avis l'un des plus réussit des romans d'Elis Peters.  L'intrigue est intéressante, les protagonistes attachants et notre héros, égal à lui-même, incapable de laisser un crime impuni. Son ami Hugh Beringar, adjoint du shérif du comté, nous montre à l'occasion ses talents de stratège dans l'attaque de la tanière de gibiers de potence.

    Ce roman, même s'il ne s'attarde pas sur les détails scabreux, démontre que le Moyen-Âge n'a rien à envier à notre époque en matière de violences diverses.

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :