• Jean-Jacques Goldman

    Né le 11 octobre 1951 dans le 19ème arrondissement de Paris, Jean Jacques Goldman enregistre un premier disque en 1969, au sein des Red Mountain Gospellers, un groupe paroissial de Montrouge.

    Jean-Jacques GoldmanLycéen, il découvre les "protest songs" de Bob Dylan et fonde le groupe The Phalansters. Mais il abandonne momentanément la musique pour entrer dans une école supérieure de commerce (EDHEC) à Lille.

    En 1971, Jean-Jacques Goldman assiste à un concert de Léo Ferré. Il déclarera par la suite "(...) Je me suis retrouvé cloué sur ma chaise. Je n'ai pas compris ce qu'il m'arrivait. Et puis j'ai compris que c'était possible en français, qu'il y a des mots qu peuvent tuer. Il m'a vraiment eu. Il est inhumain. Devant Ferré, qui que tu sois, tu es un petit garçon. Tous les mots comme poésie, mysticisme, dont quinze ans d'éducation nationale avaient réussit à me dégoûter, je les ais compris. La force des mots, le choc des mots !"

    En 1975, il commence une véritable carrière dans la chanson au sein du groupe Thaï Phong   : d'abord bassiste, il remplace le chanteur sur "Sister Jane" qui devient son premier succès.

    Goldman sort un premier 45T en 1976, suvit d'un autre un an après ; en 1978, il sort un troisième disque et quitte le groupe Thaï Phong où il est remplacé par un jeune chanteur gallois : Michael Jones...

    C'est en 1981 que le premier album de Jean-Jacques Goldman est édité : il souhaitait l'appeler "Démodé", mais Epic, sa maison de disques, estime le titre trop peu commercial, le disque n'aura pas de nom. Il comporte "Il suffira d'un signe".

    Son deuxième album, également sans titre, contient "Quand la musique est bonne", "Comme toi", et "Au bout de mes rêves". La carrière du chanteur est lancée.

    En 1985, son troisième album, "Non homologué", contient les tubes "Je marche seul", "Je te donne" (en duo avec Michael Jones) et "Pas toi".

    C'est pendant la tournée consécutive à son quatrième album, "Entre gris clair et gris foncé", que le chanteur envisage de faire un disque avec Michael Jones et la choriste Carole Fredericks. Cet album sera "Fredericks Goldman Jones", et sera suivi d'un autre, "Rouge", enregistré à Moscou avec les Choeurs de l'Armée Rouge.

    Après un album solo, "En passant", Goldman sort "Chansons pour les pieds", un disque regroupant des chansons dansantes de tous les styles (du rock à la zouk, en passant par le menuet), illustré par le dessinateur Zep, "père" de Tifeuf.

    Après une dernière tournée réunissant son équipe de musiciens et d'ingénieurs du son, il se fait plus discret, n'apparaissant que lors des spectacles des Enfoirés, dont il est l'un des créateurs et qui, chaque année, recueillent des dons pour les Resto du coeur de son ami Coluche.

    Jean-Jacques Goldman a composé des chansons pour Patricia Kaas, Liane Foly ou Céline Dion. Il a aussi travaillé pour Garou, Patrick Fiori ou Calogero.

    Aujourd'hui plus que jamais discret sur sa vie, privée ou publique, il est devenu néanmoins l'artiste préféré des français, et est toujours présent grâce entre autre à deux albums de reprises de ses chansons par la "jeune génération" de chanteurs.

     

    Note : Jean-Jacques Goldman est le demi-frère de Pierre Goldman, militant  d'extrême-gauche ayant commis à Paris en 1969 un hold-up se soldant par deux morts. Ayant purgé sa peine, Pierre devint écrivain et journaliste avant d'être abattu en bas de son domicile en 1979, dans des conditions non encore élucidées...

    Jean-Jacques Goldman n'a semble-t-il jamais rien dit sur cette affaire ni sur son frère, en bien ou en mal.

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    DANIEL.
    Samedi 22 Février 2014 à 22:04

    Tu as oublié l excellent album qu il a écrit pour Hallyday..Deux curiosités pour Goldman : il n a jamais chanté de chansons d amour dans le vrai sens du terme et ses concerts, a sa grande époque, n ont jamais bénéficié d affiches dans les villes ou il se produisait et cela a sa demande...Un des plus grands artistes français sans aucun doute...Dommage que "ses" Restos du Cœur soient devenus une foire aux haas been en mal de reconnaissance en tout cas pour la plupart. De savoir que Mitchell, Sardou ou Hallyday sans oublier Renaud , tous amis de Coluche, ne veulent plus y participer est bien dommage et d entendre Stromae , star du moment, refuser l invitation sous pretexte qu une aide a une association se doit d etre discrète l est encore plus...d autant plus que ce gars la a l air bien sincère..Réponse de Goldman a tout ça : " Cela rapporte de l argent pour aider les gens qui en ont besoin" alors que dire....rien...et etre content que cette association existe quand meme....

    2
    Samedi 22 Février 2014 à 22:28

    C'est vrai, j'ai oublié l'album de Halliday... A ma décharge, je dirais que je n'ai aucun de ses disques (c'est grave, docteur ?)

    Je ne savais pas pour le non affichage de ses concerts. Goldman a toujours été quelqu'un de discret, pudique, mais imaginer un artiste refusant de faire de la pub... Étonnant !

    Pour ce qui est des "Resto du Coeur", c'est vrai que c'est une bonne chose que cette association existe, mais, si tu veux le fond de ma pensée, elle existe depuis bien trop longtemps : la faute aux gouvernements qui se sont succédés sans avoir voulu prendre à bras le corps le problème de la pauvreté en France.

    C'est si facile de laisser le travail aux bénévoles d'associations....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :