• Graeme Allwright

    Faire des recherches sur les chanteurs qu'on aime réserve parfois des surprises.

    Graeme Allwright

    Ainsi, j'ai appris non seulement à bien écrire le nom de Graeme Allwright, mais également que ce chanteur de folk était né en Nouvelle-Zelande, plus exactement à Wellington, le 7 novembre 1926.

    Après avoir été acteur au Old Vic Theatre à Londres, Graeme s'installe à Paris en 1948.

    Il fait divers métiers, d'apiculteur à animateur pour enfants dans les hopitaux, en passant par professeur d'Anglais et de théâtre. Ce sont ses amis, a qui il chantait souvent des chansons de Bob Dylan ou Leonard Cohen, qui l'encouragent à tenter sa chance dans le métier, et c'est Mouloudji qu le pousse à enregistrer son premier album, "Le Trimardeur" (1965) qui n'aura qu'un succès confidentiel.

    Mais Graeme Allwright va très vite trouver son public, en adaptant les chansons de Cohen, Dylan, et d'autes folk singers comme Tom Paxton (Sacrée Bouteille), Pete Seeger (Jusqu'à la ceinture) ou Malvina Reynolds (Petites boîtes).

    Il a également adapté en anglais des chansons de Georges Brassens.

    Politiquement engagé en faveur de la paix, le chanteur connaitra les affres de la censure lorsqu'il soutiendra les opposants aux projet de camp militaire du Larzac. Il est également pour le changement des paroles de la "Marseillaise", qu'il juge trop guerrières.

    Dans les années 70, ses chansons connaissent un grand succès, et Graeme, qui craint la pression du "show-business", décide de partir à l'étranger. C'est ainsi qu'il parcours l'Hymalaya, qu'il participe à la création d'un village utopique en Inde, et qu'il découvre l'île de la Réunion où il vivra pendant un an et demi.

    Bourlingueur et chanteur, Graeme Allwright est un peu oublié aujourd'hui, mais il se produit toujours dans des concerts qui, s'ils ne bénéfécient pas de publicité forcenée, attirent ses plus fidèles auditeurs.

    Mes chansons préférées :

    Billy Boy

    Qui a tué Davy Moore ?

    Suzanne

    De passage

    Petit garçon 

     

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 13:12

    Il a aussi fait une chanson plutôt anti-militariste qui disait:

    "On avait de la flotte jusqu'aux genoux

    et le sergent nous dit d'avancer..."

    à toi de découvrir la suite de ce petit chef d'oeuvre...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :