• Désespèrante humanité...

    Depuis une semaine, cette info circulait sur le Net : Il y a une quinzaine de jours, sur une plage de la région de Buenos Aires (Argentine), un bébé dauphin de l'espèce "franciscana" a été sorti de l'eau par un touriste voulant faire un "selfie". Ensuite, tous les gens présent ont voulu leur "photo souvenir"...

    Résultat : après être passé des heures de mains en mains en plein soleil, le petit animal a finit par mourir de déshydratation... Voici maintenant un rectificatif  publié aujourd'hui : en fait, le bébé dauphin était déjà mort lorsqu'il fut trouvé dans la mer tout près de la plage par le touriste qui s'est empressé de... faire des photos avec le cadavre ! Donc, nous avons là un exemple non de la mise à mort d'une créature vivante par stupidité, mais de l'exhibition d'un cadavre....

    La semaine dernière, une niçoise de 26 ans qui campait dans le parc du Mercantour a voulu nourrir à la main un renard qui s'était approché, attiré par le relief de son repas... Résultat : une morsure au visage.

    Ces deux informations, si différentes en apparence, sont à mes yeux symptomatiques de la bêtise et de l'inconscience de mes semblables : incapable de comprendre la Nature, égoïstes, sans considération pour la vie (et la mort) qui les entoure, ils agissent uniquement pour eux-même, sans songer aux conséquences.

    Lire de tels information me déprime et me conforte dans ma misanthropie. Heureusement, il y a aussi des nouvelles qui me font sourire : ainsi, ce facteur américain obligé de s'enfermer dans sa voiture de fonction après avoir subit... Une attaque de dindes sauvages ! Les volatiles, délogés par la police venue en renfort, se sont enfuis dans la forêt proche...  Voulaient-elles venger leurs semblables massacrées pour "Thanksgiving" ?

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :