• Adieu, Sylvie Joly

    La si jolie vie de Sylvie Joly s'est hélas achevée ce matin...

    Adieu, Sylvie JolyFille de militaire, elle reçoit une éducation bourgeoise malgré son caractère frondeur (elle sera renvoyée de plusieurs écoles huppées). Obéissant à l'injonction paternelle, elle fait des études de droit et exercera comme avocate durant cinq ans.

    Elle finit par tout plaquer pour ouvrir un dépôt-vente avant de suivre les conseils de son mari et de s'inscrire au Cours Florent puis au Petit Conservatoire de Mireille.

    Dans les années 70 et 80, elle devient l'une des premières femmes "comiques" francophones, avec Zouc et Jacqueline Maillant.

    Ses sketchs, souvent inspirés de son milieu bourgeois et de son ancien métier d'avocate, seront écrits par son frère et sa soeur. Sylvie sera aussi actrice, apparaissant dans Les Valseuses, Va voir maman, papa travaille, avant de trouver son univers chez Mocky qui l'emploiera à plusieurs reprises, notamment dans Le Miraculé.

    Mais c'est sur scène qu'elle est la plus active, jusqu'à ce qu'elle soit atteinte de la maladie de Parkinson, mal qui l'éloigne des projecteurs.

    Sylvie Joly est décédée dans son sommeil ce vendredi 4 septembre, à l'âge de 80 ans.

     

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :